La vie est aussi dure l’été que l’hiver pour les gens de la rue

L’été aussi est une période particulièrement difficile pour les publics très précaires à cause de la chaleur mais aussi de la fermeture d’un grand nombre de structures.

GENS_DE_LA_RUE_-_VIGILANCE_CHALEUR_0C’est pourquoi, hiver comme été, les bénévoles du réseau Gens de La Rue des Restos du Cœur s’organisent afin de maintenir un accueil et un accompagnement aux personnes privées de chez-soi et de ne pas rompre les liens. Ainsi, les maraudes, accueils de jour, Camions et Bus du Cœur, Points Chauds et Points Accueils restent pour la plupart actifs durant la période estivale.

Un des problèmes récurrent qui se pose lorsque l’on n’a pas de chez-soi est l’accès à l’eau. Aux Restos du Cœur, les équipes se mobilisent afin que notamment, les personnes qui souffrent de ne pas avoir accès à un réseau d’eau puissent se rafraîchir (sanitaires, douches etc…) mais aussi et surtout avoir accès à l’eau potable. Par exemple, cette année encore les Restos vont distribuer aux personnes de la rue plusieurs centaines de milliers de bouteilles d’eau au cours de leurs activités de rue.

Les Restos vous encouragent aussi à leur apporter un peu de soutien en demandant aux personnes de la rue si des bouteilles d’eau, par exemple, leur seraient utiles. Vous pouvez également vous renseigner auprès de votre municipalité pour connaitre la localisation des « bornes fontaine » et les indiquer aux personnes qui en ont besoin.

Posted in Non classé | Commentaires fermés

Grâce à vous, 5500 personnes sont partis pour la 1ère fois en vacances cette année !

DSC_3924_0À l’initiative des bénévoles, les Restos multiplient les départs en vacances, les activités culturelles, physiques, sportives et de loisirs.

Ce sont des moments ludiques ou festifs qui permettent aux bénévoles et aux personnes accueillies de se rencontrer autrement que dans l’urgence, de nouer un lien amical et surtout de sortir d’un univers triste et de l’isolement.

Cet été, ce sont 5 500 personnes, dont 1 200 familles, qui pourront partir, « comme tout le monde », quelques jours en vacances, une semaine ou plus, à la campagne, à la montagne ou à la mer. 600 enfants pourront également partir, sans leurs parents, en centre de vacances et de loisirs.

Ces séjours permettent de vivre des moments de détente loin des tracas de la vie quotidienne, de sortir de l’isolement et de retisser des liens entre les parents et les enfants grâce à un cadre différent.

Les vacances permettent également d’orienter les personnes accueillies vers d’autres activités culturelles dont elles sont souvent très éloignées: http://www.restosducoeur.org/content/culture-et-loisirs

Crédit photo: ©Eric Patin

Posted in Non classé | Commentaires fermés